wrapper

La CMF à la 42ème conférence annuelle de l’OICV

La CMF à la 42ème conférence annuelle de l’OICV

La 42ème Conférence annuelle de l’Organisation Internationale des Commission des Valeurs s’est tenue du 14 au 18 mai 2017 à Montego Bay en République de Jamaïque.

Nouveau Membre associé de l’OICV depuis le mois de mars 2017, la Commission des Marchés Financiers a activement participé à cette rencontre mondiale regroupant plus de 400 représentants des régulateurs et acteurs des marchés financiers. Elle en a saisi l’occasion pour fixer un cadre de dialogue avec des régulateurs de pays africains présents en vue d’accélérer l’essor du marché financier du Cameroun. Elle était représentée par le Président de la Commission, Monsieur Jean-Claude NGBWA et le Secrétaire Général, Monsieur Joseph Neville BESONG. Cette rencontre a été officiellement ouverte par le Ministre jamaïcain des Finances et de l’administration publique et les travaux se sont déroulés en conférences publiques, et en comités de travail bilatéraux et multilatéraux.

Une réunion des comités des présidents s’est tenue le 17 mai, ainsi qu’une conférence publique animée par le Directeur exécutif du régulateur du pays hôte, la FSC. En marge des travaux, la délégation de la CMF a eu des réunions bilatérales. Avec la SEC (Securities and Exchange Commission) du Nigéria, les échanges entre les deux parties ont porté sur les transactions transfrontalières entres les marchés financiers des deux pays, les cotations croisées, les fonds d’investissement collectifs, et la coopération. La SEC a proposé de partager avec la CMF son expérience de cadre règlementaire des sukuks (certificat d’investissement islamique). La SEC a annoncé qu’une loi sur le crowdfunding était en examen au Parlement nigérian. Avec la SEC du Ghana, la délégation de la CMF a appris que le gouvernement Ghanéen a subordonné le renouvellement des licences de téléphonie mobile surtout l’obtention de la licence 4G à l’ouverture en bourse du capital des entreprises concernées à hauteur de 30%. Quant au Kenya, il vient de lancer une bourse des matières premières avec l’assistance des bourses de matières premières de l’INDE et conseille à la CMF de suivre le modèle Indien pour la mise en place d’une bourse des matières premières.

Avec l’entreprise VIZOR spécialisée dans l’édition de logiciel de gestion des marchés financiers, la délégation de la CMF a suivi une démonstration de la solution de cet éditeur sur l’agrément des acteurs, le reporting des acteurs du marché et le contrôle sur place à travers des terminaux connectés au logiciel sur internet. Plusieurs régulateurs africains utilisent déjà VIZOR pour implémenter la régulation sur leurs marchés. 

 

Lu 291 fois